Un roman court et percutant.

Alain Damasio est connu pour ses romans dystopiques qui interrogent notre rapport aux technologies et notre dépendance aux géants du web. Avec Scarlett et Novak, l'auteur s'adresse pour la première fois à la jeunesse.

Novak court. Il est poursuivi et fuit pour sauver sa peau. Heureusement, il a Scarlett avec lui. Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Celle qui connaît toute sa vie, tous ses secrets, qui le guide dans la ville, collecte chaque donnée, chaque information qui le concerne. Celle qui répond autant à ses demandes qu’aux battements de son cœur. Scarlett seule peut le mettre en sécurité. A moins que… Et si c’était elle, précisément, que pourchassaient ses deux assaillants ?

Dans un monde plus ou moins futuriste dominé par Gapple (la référence est assez évidente à deviner), le roman nous fait vivre une expérience où notre rapport aux autres est confié à l'intelligence artificielle et à la réalité augmentée. L'intention du roman est d'interroger le lecteur, et en particulier les ados, sur la place de la technologie dans nos vies. Est-ce qu'elle nous libère ou est-ce qu'elle nous aliène ? En quelques chapitres assez courts, Damasio invite à réfléchir sur notre rapport aux smartphones. Le regard critique et l'expérience permettront aux lecteurs adultes de participer à cette réflexion. Mais l'extrapolation de notre société décrite dans le livre risque peut-être de ne pas être perçue comme un futur possible et crédible pour le jeune lecteur.

On appréciera également les références, volontaires ou non, à d'autres œuvres comme le film Her qui met en scène une histoire passionnelle entre Théodore et Samantha son assistante vocale alimentée à coup d'intelligence artificielle et dont la voix est incarnée par.... Scarlett Johansson.

OPAC Recherche Simple

Si vous souhaitez explorer l'univers d'Alain Damasio, nous vous invitons à découvrir M.O.A (My Own Assistant). Une expérience de réalité augmentée inspirée de son roman Les Furtifs à tester sur son smartphone.